homecustomer careabout_us.asp?lang=Eprivacyprice match garanteecontact uscareers

Le premier magasin, appelé à devenir la Lounsbury Company Limited, est ouvert en 1878 par Leonard W. Johnston sur le quai de Newcastle. De 1878 à 1892, l’entreprise est exploitée sous l’appellation JOHNSON AND COMPANY. C’est à cette époque que John T. Clark et W.G. Clark - ce dernier deviendra plus tard lieutenant-gouverneur du Nouveau-Brunswick - y travaillent. M. Johnston les affecte, par contrat spécial, à l’exploitation de la section commerciale de Fredericton. . En 1887, les trois créent un partenariat qui durera jusqu’en 1889. George N. Clark est également embauché comme vendeur. .

En 1890, John T. Clark et W.G. Clark reprennent, sous le nom J. Clark and Son, la section commerciale de Fredericton qui recoupe tout le sud-ouest du Nouveau-Brunswick. Toujours sous l’appellation JOHNSON AND COMPANY, M. Johnston établit à Woodstock un bureau central pour ce district, tandis que le bureau de Newcastle vise l’est de la province et que celui de New Carlisle dessert les comtés de Bonaventure et de Gaspé, au Québec. M. Edward Hannay exploite un établissement satellite à Rexton (N.-B.). G.A. Lounsbury est embauché comme voyageur de commerce par J. Clark and Son. En 1892, M. Johnston vend son commerce de Newcastle à George N. Clark et G.A. Lounsbury, qui l’exploitent sous la raison sociale CLARK AND LOUNSBURY.

À cette époque, ils ouvrent également un autre bureau à Chatham (N.-B.), exploité par George Hildebrand. En 1894, c’est à Moncton (N.-B.) que Warman et Bourque agissent comme représentants. L’entreprise est connue sous le nom de CLARK & LOUNSBURY jusqu’en 1896. En 1895, C.C. Hayward, qui allait plus tard devenir président, est embauché comme commis de bureau à Newcastle. En 1896, le partenariat entre George N. Clark et George A. Lounsbury est dissous, et Clark vend sa part à Lounsbury. L’entreprise devient alors G.A. LOUNSBURY AND CO..

La compagnie de M. Lounsbury prend ensuite de l’expansion avec l’ouverture d’un petit magasin à Bathurst, où il vend de la machinerie agricole et, en 1897, l’entreprise commence à vendre des pianos et des meubles de maison. L’entreprise sera exploitée sous le nom de G.A. Lounsbury and company jusqu’en 1902. Entre-temps, plus précisément en 1898, un magasin est ouvert à Campbellton dans des locaux loués de la rue Water, et on commence à construire un nouvel édifice en briques pour remplacer la structure originale, en bois, du quai de Newcastle. L’édifice de Newcastle est achevé en mars 1902, et M. G.A. Lounsbury meurt ce mois-là. Les exécuteurs testamentaires de la succession de George A. Lounsbury, W.G. Clark et Annie E. Lounsbury, organisent une réunion entre quelques associés de la Lounsbury, soit Joseph Howe Taylor, de Campbellton, George Hildebrand, de Chatham, C.C. Hayward, de Newcastle, Samuel R. Shirley, de Bathurst, Edward Hannay, de Rexton, ainsi que Havelock Warman et Joseph Bourque, de Moncton, pour discuter de l’avenir de la compagnie. On s’entend pour la constituer en corporation appelée THE LOUNSBURY COMPANY LIMITED.

La compagnie de M. Lounsbury prend ensuite de l’expansion avec l’ouverture d’un petit magasin à Bathurst, où il vend de la machinerie agricole et, en 1897, l’entreprise commence à vendre des pianos et des meubles de maison. Les actionnaires tiennent leur première réunion à Newcastle le 17 juin 1902. Les lettres patentes constituent la charte de l’entreprise. Le bureau de Newcastle est désormais le siège social, et les règlements administratifs sont arrêtés. John T. Clark, W.G. Clark et C.C. Hayward sont nommés administrateurs. Pour leur part, W.G. Clark et C.C. Hayward sont respectivement élus président et secrétaire. Le prochain règne de la «Lounsbury Company Limited» durera jusqu’en 1950. Durant ces années, l’entreprise prospère, ouvrant commerces et succursales dans tout le nord-est du Nouveau-Brunswick et offrant de nouvelles lignes de produits révolutionnaires. En 1911, la Lounsbury Company vend sa première automobile, un modèle B. Russell Roadster 3 vitesses, à Earnest Hutchison, un homme d’affaires à la retraite de Douglastown. C’est lui qui publie la première carte routière et le premier guide du Nouveau-Brunswick. La deuxième, une Brockville Atlas fabriquée par Canada Carriage Co., est vendue à C.C. Hayward. En 1913-1914, l’entreprise vend une Studebaker et une Ford et commence à offrir un service de réparation dans une grange convertie de la rue Pleasant, à Newcastle. Il s’y trouve aujourd’hui une station-service.

En 1915, l’entreprise assiste à un point marquant de son histoire. M. Hayward visite la Canadian National Exhibition de Toronto, où le célèbre châssis de la Chevrolet 490 est en démonstration. Il signe un contrat comme concessionnaire Chevrolet pour tout le territoire de l’entreprise avec la Chevrolet Motor Car Company qui allait devenir la General Motors of Canada Limited. L’association de Lounsbury avec General Motors dure 63 ans. Au fil du temps, les noms Lounsbury et Chevrolet sont quasi synonymes dans l’est du Nouveau-Brunswick. Le procès-verbal de l’assemblée annuelle de février 1921 fait allusion à une taxe de luxe imposée sur les voitures en 1920. En 1916, C.C. Hayward est nommé directeur général. La même année, on ajoute des meubles à la ligne de produits. Toujours durant ce règne, le bureau administratif est déménagé de Newcastle à Moncton (1923), et on bonifie les avantages sociaux des employés en ajoutant un régime d’assurance collective (1930) et un régime de pension (1942).

À la réunion d’août 1947 du conseil d’administration, un règlement est adopté pour rebaptiser l’entreprise LOUNSBURY COMPANY LIMITED, son nom actuel. En 1948, au décès de l’hon. W.G. Clark, Alden, son fils, lui succède à titre de président. Il occupera le poste durant deux années.

En 1950, un autre vent de changement souffle : 35 employés achètent les intérêts financiers de l’hon. W.G. Clark, donnant 99 % des actions avec droit de vote aux employés. Un article dans Moncton Transcript du 23 juin 1950 cite [extrait traduit] : Bien que le changement de propriété d’une compagnie aussi en vue dans le secteur commercial attire beaucoup l’attention des cercles financiers, il est sans doute encore plus important pour les nombreux clients et amis de tout l’est du Nouveau-Brunswick. Ce changement attire d’autant plus l’attention que la propriété est passée aux mains des gens qui composent l’entreprise. Aux yeux des clients, ils SONT l’entreprise. Les administrateurs nommés à cette réunion étaient : C.C. Hayward, président; S.V. Sisson, vice-président, David A. Smith, directeur général et trésorier; F.E. Locke, secrétaire; et W.R. McKinnon, directeur. M. Hayward décède en 1955, et David A. Smith est élu président et directeur général.

En 1957, le siège social de l’entreprise, encore situé à Newcastle, déménage également à Moncton. En 1960, quatre des succursales industrielles de l’entreprise, situées à Moncton, Campbellton et Fredericton, au Nouveau-Brunswick, et à Charlottetown, à l’Île-du-Prince-Édouard, lesquelles traitent uniquement de la vente au détail et du service dans les secteurs de la construction lourde et de la machinerie agricole, sont vendues aux employés de ces succursales et la Lounsbury Industrial Limited est fondée. En 1963, une succursale industrielle ouvre ses portes à Saint John (N.-B.). C’est alors que la Lounsbury Company Limited entre dans sa composition actuelle : des magasins de meubles et des concessionnaires automobiles, plus deux succursales spécialisées dans les camions, à Fredericton et à Moncton. M. Smith décède en 1963, et Kenneth C. Comeau lui succède. Il assurera la présidence jusqu’en 1978.

En 1979, Tennyson A. Walker prend la relève jusqu’en 1994, année à laquelle il passe le flambeau au président actuel, Larry Nelson. Quelle que soit l’entreprise de détail, la réussite dépend de nombreux facteurs, comme le leadership de ses directeurs, la loyauté de ses employés, la qualité de ses produits et son association avec d’autres entreprises et établissements. Lounsbury ne fait pas exception à cette règle et, en ce sens, a joui d’une longue association avec des entreprises dont les plus remarquables sont sans doute International Harvester Co., qu’elle représente depuis 1898, et General Motors, depuis 1915. Lounsbury Company Limited a aussi entretenu une longue relation avec la Banque de Nouvelle-Écosse. Les dossiers indiquent des transactions financières datant de 1902.

Cent vingt-cinq ans plus tard (2003) : le petit magasin de Newcastle s’est transformé en réseau de succursales et de concessionnaires exploités par Lounsbury Company dans 10 localités du Nouveau-Brunswick : Bathurst, Caraquet, Dalhousie, Tracadie, Doaktown, Miramichi, Sussex, Petitcodiac, Fredericton et Moncton. Elle emploie plus de 400 personnes dans ses magasins de meubles et ses concessionnaires automobiles et camions. Tous ses administrateurs, directeurs et gestionnaires sont des femmes et des hommes qui ont gravi les échelons jusqu’à leur poste actuel. Ce genre d’entreprise offre une occasion stimulante aux jeunes qui s’intéressent au marchandisage, à l’administration des affaires et au commerce de détail. Qu’il soit crédible ou non, le vieux dicton Les cent premières années sont les plus difficiles! permet à Lounsbury Company Limited d’envisager les 100 prochaines avec enthousiasme et optimisme.

 

Ashley Furniture
Best Chairs
Broyhill Furniture
Canadel
Electrolux
Frigidaire
Inglis
Kitchenaid
La z boy
Maytag
Palliser Furniture
Pulaski Furniture
Primo International
Samsung
Serta Mattress
Springwall Mattress
Sharp
Superstyle Furniture
Viking Range
Whirlpool

Call us at 1-800-641-1116 or Courriel
Certains articles ne sont pas offerts dans tous les magasins. Même si nous assurer de l'exactitude des renseignements
donnés, nous réservons le droit de les modifier en cas d'erreur. Certains produits peuvent ne pas correspondre exactement à l'illustration.
Copyright © Lounsbury 2010